La Génération Y et le luxe – Rencontre avec Eric Briones

GenY-Eric_Briones

1.618 a récemment rencontré Eric Briones, aussi connu sous le nom de Darkplanneur.

Eric Briones, directeur du planning stratégique chez « Publicis Et Nous » où il a travaillé pour les plus grands groupes internationaux, est également Fondateur du site Darkplanneur (www.darkplanneur.com) pour lequel il a interviewé des personnalités telles que François Hollande, le rappeur Oxmo Puccino ou encore Fred&Farid.

Cette année, il publie avec Grégory Casper et en collaboration avec MeltygGroup, le livre « La Génération Y et le Luxe ».

De ses rencontres et de ses réflexions, Eric Briones se penche sur la « GenY », une génération qui aime et achète du luxe, mais qui exige que celui-ci se transforme et s’adapte à elle.

Le constat dont part cet ouvrage est le suivant : le marché du luxe est en pleine mutation et en constante redéfinition avec l’arrivée d’une cible cruciale à l’horizon 2018-2020, les Y.

Pour les industries du luxe, la Génération Y revêt une importance stratégique de premier ordre. Bonne nouvelle ! « Les Y aiment le luxe », affirment les auteurs de l’ouvrage.
Mais cette génération veut de la transparence, souhaite que les marques justifient le prix de leurs produits qu’elle décrypte leur histoire. Le produit de luxe doit constituer « l’achat parfait » selon Eric Briones.

« 83 % des 18-30 ans ne trouvent pas choquant d’acheter un produit de luxe en période de crise » selon une étude Meltygroup de 2013.

GenY-credo

Compulsifs et économes, fans et rebelles, ces nouveaux consommateurs vont décider de l’avenir du secteur du luxe. Alors, ça ressemble à quoi le Y ? À un « rebel with a cause » – cite Eric.

Pour lui, le mot «luxe» est parfois considéré comme du marketing vide de sens, et ce, à cause de la tendance «Masstige» des années 2000. C’est dans une optique de regain de crédibilité auprès de cette génération, défiante, rebelle donc, que les marques de luxe se doivent de démontrer leur valeur à un acheteur Y de plus en plus avisé.

Les valeurs éthiques et environnementales sont de plus en plus prégnantes, chez des jeunes de plus en plus sensibles aux thématiques du développement durable. 1.618 ne pourrait pas être plus d’accord avec ce constat. La « GenY » veut créer son propre luxe expérientiel et décomplexé, qui doit être « pluriel et libre ». Les marques devront au plus vite se « GenYfier » car la Génération Z frappe déjà à la porte.

« En combinant la révolution technologique initiée par les Y et l’absolue nécessité de prendre soin de son environnement, si la Y ne change pas le monde, la Z s’en chargera.»

Pour aller plus loin : Acheter le livre

Darkplanneur :
Site internet
– Présentation pour Le Monde et Public Et Nous : voir ici.
Melty.fr

GenY-livre