OPINIONS | Marc Dubrule

DUBRULE

1.618: « Quel est pour vous le futur du luxe? »

Marc Dubrule :

« Contrairement à ce que beaucoup pensent, le mot luxe ne vient pas de lux la lumière, mais de luxus, la luxation, l’écart. Le luxe repose ainsi depuis toujours sur cette culture de l’écart avec l’ordinaire, qui me différencie, me rend unique et singulier.

Ce twist offert par les marques dites sélectives, a pris différentes formes à travers le  temps: en utilisant telle ou telle marque, tout un chacun devenait  socialement plus important que les autres, plus cultivé, plus respectable, plus intelligent, plus trendy, plus rebelle, plus artiste, plus esthète, plus sensible à la qualité, plus moderne ….  et devenait cette  « clientèle de luxe », qui s’achetait une image, un mode de vie différent, qu’il soit visible ou non.

Sans doute une forme de quête de la rareté.

Ces dernières années, dans la mouvance de l’évolution du monde de l’art, cet écart flirte plus en plus sur la notion d’expérience. D’aucuns parlent du from owning to experiencing. Toujours cette notion d’écart certes, mais par-delà le produit seul, articulée autour d’une expérience sensorielle unique du retail, du confort d’achat, du caractère exceptionnel du service,  du lien avec l’art … A client gâté, l’expérience unique d’attentions multiples.

Le luxe de demain exacerbera à n’en point douter, ces points de différence environnant le produit même, sublimant plus encore, l’imaginaire qui l’entoure. Le management du luxe devra donc évoluer : nouveaux métiers, nouveaux profils, modes de travail moins décloisonnés, distribution multi /omni channel  bousculant le modèle sacrosaint du seul flagship, nouveaux joueurs aux business modèles aussi remarquables que déconcertants, clientèle plus homogène entre Shanghai, Pékin et Paris qu’entre Shanghai, Pékin et le reste de la Chine … et comportements générationnels définitivement plus tranchés.

Le luxe de demain aussi je crois, ne pourra être sans valeurs. 
Parce que le luxe est lié de manière essentielle à la notion de durabilité : le luxe est qualité, donc il demeure et dure.  

Le développement du luxe sera durable car le luxe porte en lui cette valeur. Et c’est en la portant haut, avec responsabilité et citoyenneté, sans doute qu’il durera. »

Marc Dubrule, Directeur Général du Développement Stratégique de L’Oréal Divisions Sélectives

Marc Dubrule, promotion ESCP 1984 est un spécialiste du Management et de la Stratégie des marques de Beauté, en particulier sélectives. Entré en 1986 chez l’OREAL, son parcours international l’a amené à occuper entre autres les fonctions de Directeur Marketing International des Parfums Paloma Picasso, Directeur de Lanvin Parfums, Directeur Général de L’Oréal Luxe pour la Corée du Sud, l’un des plus importants marchés de la beauté dans le monde, Directeur Général de la marque Biotherm puis de Lancôme, première marque mondiale de beauté de luxe, qu’il développe pendant 4 ans, en perçant notamment en Chine, grâce à sa profonde connaissance du monde asiatique.

En 2006 il devient Directeur du Développement Stratégique de L’Oréal Luxe où il sera un acteur clé dans les acquisitions des marques Yves Saint Laurent, Clarisonic et Urban Decay. Il gère également de 2009 à 2013 la coordination de L’Oréal Luxe Amérique du Nord, participant au redressement rapide de l’exploitation de l’affaire Luxe USA suite à la crise financière de 2008.

Nommé en Juillet 2013 Directeur Général du Développement Stratégique de L’Oréal Divisions Sélectives (Luxe, Cosmétique Active, Produits Professionnels et The Body Shop), Marc Dubrule a aujourd’hui pour mission d’en développer les grands axes stratégiques, la croissance externe par des acquisitions ou des licences, le conseil des marques, la prospective, et les synergies entre chacune des divisions sélectives.

Après avoir été Président de la Commission Economique du Comité Colbert (2004-2006), il est depuis 2007 Administrateur de la Febea, Fédération des Entreprises de la Beauté, dont il est également membre de la Commission des Finances. Collectionneur d’art moderne et contemporain, de mobilier et de céramique 1950, il est l’auteur en 2011 de « Traits de vie », un recueil de textes et dessins personnels.

[sharethis]