UNE RENCONTRE ENTRE L’ART AFRICAIN ET L’ACCESSOIRE DE MODE

Désireuse de porter la culture africaine hors de ses frontières et de raviver des techniques artisanales anciennes, la créatrice sud-africaine Tsakani Mashaba décide de quitter son emploi dans la publicité, et fonde Hamethop en 2015 : Une collection contemporaine de chaussures et d’accessoires aux motifs ethniques empreints d’histoire.

Relevant avec créativité les défis de la fabrication et du sourcing responsable, la jeune femme choisit de travailler avec des retraités et des fournisseurs locaux qui prennent le temps nécessaire à l’élaboration d’un objet désirable et durable. Les matières premières des accessoires Hamethop sont le cuir (issu de dépouilles animales et au tannage végétal) et le coton naturel.

La transmission de techniques traditionnelles s’effectue au sein d’un petit atelier situé à Johannesburg. Deux esthétiques forgent la singularité de Hamethop : la ligne Southerners est un hommage au Ndebele, cet art mural empreint de richesse et de vitalité aspirant à mettre en scène l’expression individuelle. Elle se traduit par une série de sacs à main, de portefeuilles et de chaussures. La ligne Westerners, quant à elle, est représentée par des sacs conçus par des artisans qui travaillent avec un métier à tisser en Afrique de l’Ouest.

A l’heure actuelle, la création africaine est particulièrement à l’honneur en France : tout au long du festival 100% se tenant à la Villette jusqu’au 28 mai prochain notamment. Les Galeries Lafayette célèbrent également le dynamisme de la créativité africaine avec «  Africa Now ! » une manifestation mêlant art, mode, design, musique jusqu’au 25 juin 2017.

Nous sommes heureux d’accueillir Hamethop (qui signifie « prospérité de la culture africaine ») au sein de la communauté 1.618 ! Découvrez l’interview de sa créatrice sur notre Guide.